26 septembre 2016

Une journée au jardin

L'automne s'installe un peu plus chaque jour, si la semaine passée nous avons vu des températures les après midis vers les 25°c, cette semaine je pense que ça sera plus calme. Ce lundi matin vers les 7h30 du brouillard aux alentours. 

26

26

 

Devant,la même atmosphère règne, le jardin semble encore endormi, les toiles d'araignées s'installent sur les arbustes, il fait frais.

26

 

Moins d'une heure plus tard, plus rien à voir, le soleil est arrivé, bon d'accord il fait encore 6 petits degrès mais comme par magie, plus de brouillard, plus de ciel gris, une nouvelle journée commence.

26

 

Je  sors faire mon inspection avant que le soleil n'arrive trop directement.

The Prioress, une belle découverte, je l'aimais sur le catalogue mais en vrai sa rose est encore plus belle, plus fraîche, plus tendre.

26

 

là je ne résiste pas, Gertrude Jekyll est pour moi la rose la plus parfumée de mon jardin, j'ai le nez dedans dès qu'une rose est là.

26

 

Cette année j'avais commandé 17 rosiers alors je les découvre. Au printemps ils étaient minuscules, et puis un printemps comme on a eu, n'a pas laissé beaucoup de chance à mes bébés roses qui pointaient, sitôt sortis sitôt abimés. Frustrastion complète.

Heureusement l'automne est là et ses températures douces et surtout sans averses discontinues, je découvre avec joie ces nouveaux rosiers.

Sweet Juliet, je fonds complètement devant, quelle beauté, quelle grâce 

26

26

26

 

 Le jardin reçoit le soleil doux, la lumière arrive . J'ai fait du grand nettoyage la semaine passée. Les vivaces encombrantes ont été taillées, les plus ordinaires retirées, et vont être remplacées. Je fais des plans, je note, et je vais bientôt achever mes commandes pour l'automne.

26

 

La gaura blanche qui a tenue une bonne partie de l'été  dans ce massif a laissé place à l'aster haute blanche. Même décor, je dirais une erreur de ma part, mais après tout pourquoi pas ? 

26

 

Ghislaine de Féligonde fait une remontée extraordinaire

 09

 

Dans ce même massif, le rosier Reims a passé l'été bien mal en point, complètement étouffé par l'achillée paprika qui avait pris ses aises ... résultat plus une feuille, plus une rose, que des branches.

Après une coupe sévère de l'achillée, le rosier s'est réveillé.

Constatation, à la fin de l'automne bouger le rosier pour le laisser respirer, de toute façon j'avais déjà décidé d'agrandir le massif, Golden célébration subissant le même sort, trop étouffé.

26

 

 Sherlock Holmes au soleil, un rosier déplacé au printemps de presque rien, et qui se sent mieux. L'ombre de la haie le laissait tristounet une partie de la journée, il est content et il a bien fleuri, ouf je suis soulagée.

26

26

 

Il n'est pas tard mais la lumière s'en va peu à peu, l'aster blanche donne de la gaiété, ses fleurettes blanches sont nombreuses.

26

 

 Sur le côté de la maison, la rose 'mon jardin ma maison' se fond dans la lumière contre le mur.

26

 

et puis la belle surprise du soir, ce matin en bouton et ce soir le rosier Marguerite rose refleurit. 

Juste du bonheur de voir que tout se passe bien au jardin, l'automne lui va bien.

26

26

 

Posté par MargueriteRose à 20:48 - Commentaires [19] - Permalien [#]

18 septembre 2016

Juste un peu de pluie

Nous attendions avec impatience un peu de pluie, la végétation commençait à souffrir malgré les arrosages fréquents. Dommage que cette pluie tombe le week end, ces 2 jours sont attendues comme le messie pour travailler et profiter du jardin.

Sables d'Olonne

 Le rosier Sables d'Olonne après 2 ou 3 semaines de repos est reparti de plus belle, sa floraison est spectaculaire au printemps et après l'été si ses roses sont un peu plus petites il va me gâter jusqu'aux gelées.

09

 

Annabelle qu'on ne présente plus tant elle est connue et vue partout, mais c'est sa première année de belle floraison. Enfin je devrais dire plutôt qu'il est connu de tous et vu partout :-) c'est d'un hydrangea dont je parle !

J'ai tendance à être familière avec les plantes et arbustes et vite fait de parler d'eux par leur nom de baptême.

Annabelle

 

 Diamant rouge par contre est sans équivoque masculin pour moi.

Il est beau, encore petit, il n'est qu'à son 2ème été comme Annabelle, mais n'a pas la même exubérance. Sa floraison est très belle et il porte à merveille son nom, j'ai hâte qu'il soit plus présent dans le massif pour réhausser l'endroit avec ce ton si particulier.

Diamant rouge

 

Dans ce même massif une vivace aux petites fleurs bleues, Véronique germandrée. Elle a fleuri tout l'été et semble ne pas s'arrêter de si tôt. Une plante tapissante qui prend un peu plus d'espace chaque année.

08

 

Domaine de Courson, sa rose à toutes les étapes de sa vie me plait. Un grimpant sans problème et qui monte joyeusement le long de son portique.

Domaine de Courson

 

 Et puis Guirlande d'amour, quel joli nom, il est arrivé au jardin en début d'année . Il a déjà une belle taille et des grappes de fleurs somptueuses. L'an prochain il va encore grimper, tant mieux car il a tout le portique pour me montrer de quoi il est capable

08

à la lumière ses petites roses ressortent bien.

08

 

Que dire de Molineux ? S'il a tendance à faire ses floraisons par vagues, il est spectaculaire à chaque fois. 

Molineux

 

La rose de Molinard de chez Delbard pour sa première année m'enchante, ses fleurs sont divines, un rosier qui va mesurer plus d'1m50 et j'attends qu'il occupe la place d'honneur que je lui ai faite dans le massif. 

08

08

 

J'ai fait beaucoup de recherche concernant cette vivace. Une heuchère aux fleurs blanches qui durent très longtemps. D'après mes trouvailles il s'agirait de l'heuchère villosa chantilly. Cela fait un moment qu'elle est au jardin, un achat du temps où je ne gardais pas les étiquettes !

08

Comme je l'aime, je l'ai dédoublée et mis à plusieurs endroits au jardin. Son feuillage vert anis et ses fleurs blanches ressortent à merveille.

08

 

Un week end pluvieux, dommage j'avais des idées ....

pas grave je prends le temps de consulter mes catalogues, noter, dessiner ...

L'automne sera vite là, faut être prévoyant ! ..... 

 

Posté par MargueriteRose à 14:36 - Commentaires [12] - Permalien [#]
12 septembre 2016

L'été se prolonge

Derniers jours de fortes chaleurs, après cela le temps va tourner vers un climat plus de saison.

Mon jardin comme chez beaucoup a eu besoin d'arrosages, sinon aujourd'hui je n'aurai sans doute plus grand chose ! Excepté la pelouse et les haies, les massifs ont eu droit à un arrosage bienfaiteur une fois par semaine en soirée. Les pots plus sensibles à la chaleur ont eu plus de chance avec tous les 2 jours un petit coup d'eau.

La jardinière se croit encore en plein été, et se la coule douce, hormis quelques tailles d'arbustes j'avoue que j'ai un mal fou à me remettre dans le bain.

Ce matin de bonne heure pour réaliser quelques clichés, luminosité oblige .... les fleurs qui ont attirées mon regard.

Le petit grimpant Alhambra

09

 

Le grimpant Domaine de Courson lui est plus volumineux et toujours généreux

09

 

L'anémone du japon Honorine Jobert

09

 

Au pied du rosier Gertrude Jekyll la calamintha nepeta que j'adore

09

 

Comme tous les ans, la bignonne Mme Galen est exubérante

09

 

Petit encore mais il deviendra grand, le caryoperys grand bleu

09

 

Tout jeune aussi le rosier Rose de Molinard de chez Delbard

09

 

et l'infatigable Larissa qui depuis le débute de saison a toujours été fleuri.

09

en parlant d'infatigable .....

♥ Sydney qui fête ses 15 ans ce lundi ! ♥

eh oui .....

elle vieillit doucement, l'été n'a pas été facile mais bon .... la vieillesse s'installe avec son lot de soucis. 

09

et comme nous sommes dans les anniversaires ....

les 2 intrépides Flanelle et Praline ont fêté leur 2 ans ce dimanche le 11 septembre

09

Posté par MargueriteRose à 15:59 - Commentaires [11] - Permalien [#]
01 septembre 2016

Le jardin fait sa rentrée aussi !

L'heure de la rentrée a sonné, et cependant j'ai encore la tête ailleurs.

La semaine passée a été chaude, trop chaude sans doute, une température plus clémente est revenue. Le jardin n'a pas souffert de ces températures qui avoisinaient les 35° en journée, les nuits heureusement étaient plus fraîches et tout s'est bien passé. 

Je trouve qu'en cette saison le jardin est agréable, les vivaces sont moins exubérantes, elles ont été taillées, la haie disciplinée en juin fait un écrin de verdure qui nous fait être chez nous, et les rosiers sont plus beaux aujourd'hui qu'aux printemps !

Petit tour d'horizon 

La gaura s'est bien installée 

07

 

La floraison du rosier Chopin ce printemps a été catastrophique, les roses pourrissaient.

Toute cette eau tombée du ciel ne lui a pas réussi. Il m'a fallu attendre le plein été pour profiter de ses belles roses et aujourd'hui il me comble.

07

 

Lac rose s'étale 

07

 

Maquinant a été maintenu, ses lourdes roses faisaient plier les branches

07

 

Larissa dans l'allée, une multitude de fleurs depuis Mai, un couvre sol sans soucis et quasi sans entretien

07

 

Marguerite Rose, charmant tout comme moi ;-)

07

 

et puis LA découverte de l'année ! The prioress.

J'ai acheté 17 rosiers pour la saison 2016, et je dois dire que celui ci retient mon attention, sa couleur, sa rose romantique me plait beaucoup. 

07

 

L'hydrangea Pinky winky (encore petit) au coeur du massif de roses roses. 

07

 

Contente de vous retrouver, j'ai du retard pour vous lire, et commenter, mais j'arrive !

Bonne rentrée à tous

Posté par MargueriteRose à 06:00 - Commentaires [9] - Permalien [#]